Lollapalooza, gros festival de musique américain débarque en France en 2017 !

LE festival américain Lollapalooza, considéré comme le plus grand festival du monde et réunissant plus de 120 000 spectateurs par jour chaque été à Chicago, s’installera pour la première fois en France en 2017 !

Avec Live Nation aux commandes, le festival aura lieu les 22 et 23 juillet prochain à l’Hippodrome de Longchamp où près de 50 artistes prendront place sur les quatre scènes installées pour l’occasion sur la pelouse de l’Hippodrome.

Le line-up est une tuerie !

Rendez-vous ce jeudi 19 janvier 2017 à 10h pour la mise en vente des billets et des Pass!

Informations sur https://www.lollaparis.com/

 

Solidarité Sida nous invite tous pour une grande soirée au Zénith de Paris

2017 sera l’année des 25 ans de Solidarité Sida. Une épopée belle et généreuse fondée sur l’envie d’agir et le refus de la fatalité. Face aux urgences, inégalités ou injustices, jamais l’enthousiasme et la détermination des forces vives n’ont fait défaut.

2017 sera aussi l’année d’une grande campagne de mobilisation de la jeunesse menée par Solidarité Sida en faveur d’une société plus humaniste et solidaire, d’une France ouverte sur le monde et sur les autres.

À quelques mois de l’élection présidentielle, Solidarité Sida a besoin de vous pour faire entendre la voix d’une jeunesse qui reste plus que jamais attachée aux valeurs universelles, à la lutte contre les inégalités ou les injustices et au principe d’une « solidarité sans frontières ».

C’est pour donner vie à cette belle promesse que Solidarité Sida vous donne rendez-vous le 1er février au Zénith de Paris.

Dès 20h, cette nouvelle aventure solidaire sera lancée en musique. Au programme de la soirée : 30 artistes (et speakers) aussi généreux que talentueux réunis pour vous faire vivre un « meeting-concert » exceptionnel et porteur de sens.

Alors, tous au Zénith de Paris, le 1er février.

Lien de réservation

Paris Face Cachée revient pour vous faire découvrir la capitale de façon inédite !

Paris Face Cachée se vit et ne se raconte pas.

Durant 72 heures, Paris Face Cachée vous propose des moments uniques dans des endroits atypiques.
Avec environ une centaine d’aventures originales, vous allez devenir des passe-murailles, infiltrer des lieux confidentiels ou pénétrer des endroits habituellement inaccessibles.
Vous êtes curieux ? L’histoire, l’art, la physique, les sciences, l’innovation, la gastronomie, les savoir-faire, les dessous, les dessus, les milieux, tout vous intéresse ? Nous aussi !
Pour cette année, tenez-vous prêts à en prendre plein les yeux !
Les deux axes de Paris Face Cachée 2017 :
– Osez l’interdit : Des lieux habituellement fermés au public, exceptionnellement ouverts.
– Risquez l’inconnu : Des aventures uniques imaginées sur mesure dans des lieux habituellement ouverts au public..

Comment ça marche :
• Les réservations se font exclusivement en ligne pour toutes les expériences, gratuites ou payantes.
• Attention le nombre de places est limité.
• Après achat de votre billet vous recevez un e-ticket avec tous les détails.

Les billets sont disponibles en deux temps, avec à chaque fois des expériences différentes :
• 1ère mise en ligne des aventures à partir du 6 janvier / ouverture de la billetterie le 11 janvier
• 2ème mise en ligne des aventures à partir du 16 janvier / ouverture de la billetterie le 18 janvier

Informations et réservations

Exposition : la Shoah dans la bande dessinée

Le mémorial de la Shoah propose une exposition consacrée à la place de la Shoah dans la bande dessinée avec pour thème « Shoah et bande dessinée : tabou ou totem ? ». Une exposition exceptionnelle en entrée libre du jeudi 19 janvier 2017 au lundi 30 octobre 2017. 

On y voit comment la Shoah a été mobilisée par la fiction, que ce soit dans les comics ou dans la bande dessinée francobelge avec La Bête est morte ! de Calvo, où le thème est présent dès 1944. Au total, plus de 200 œuvres sont utilisées pour cette exposition qui s’accompagne également de rencontres, dont celle du dimanche 22 janvier 2017 à 14 heures, où sera posée la question suivante : « Pourquoi les super-héros n’ont-ils pas libéré Auschwitz ?« . L’historien Tal Bruttmann, l’auteur Chris Claremont et le spécialiste des comics Jean-Pierre Dionnet interrogeront la présence des camps de concentration dès 1941 dans les comics américains, sans la libération des prisonniers par les super-héros.

Une exposition à ne pas manquer en 2017.
Informations

Dany Boon, fidèle à lui-même dans son nouveau spectacle

Dany Boon joue dans de mauvais films à succès, mais est également un comique qui a explosé sur scène. Il joue en ce moment à l’Olympia pour fêter ses  25 ans de scène et j’ai eu l’occasion d’y assister.

A part quelques films dans lesquels j’ai pu le voir, je ne connais pas les sketchs de l’humoriste. C’est maintenant chose faite. J’y ai découvert du bon et du moins bon. Au départ, Dany Boon est lui-même et se confie sur sa relation avec sa femme, son physique peu facile et son arrivée à Paris : là il est drôle et j’ai cru que j’allais passer un bon moment. Ensuite ça se gâte. Dany Boon incarne des personnages-chtis et ses mimiques insupportables reprennent le dessus. Personnellement j’ai dû me concentrer pour comprendre ce qu’il disait et ce n’était vraiment pas fameux, voir horripilant. Dommage. 

Parmi les sujets évoqués également : le quotidien d’un mauvais vigile de boîte de nuit, le nouveau nom des Hauts de France, la nouvelle génération qui ne sait plus lire et s’exprimer, ses enfants, les chansons Disney insupportables… Apparemment il a repris d’anciens sketchs également. Bref. Si vous êtes courageux et patients, vous pouvez y aller pour vous faire une idée. Si vous avez un cours de poney, ça sera sûrement tout aussi intéressant.

Notre Dame de Paris : en 2016-2017 toujours d’actualité !

Ces derniers mois, on a vu renaître des comédies musicales à grand succès, et notamment Notre Dame de Paris qui avait été précurseur de la vague des comédies musicales il y a de ça 18 ans. 

J’ai pu assister à une des représentations du spectacle version 2016, n’ayant pas eu la chance de voir la comédie musicale en 1998. Le show est vraiment grandiose et les artistes sont plein de talents. On s’étonne de voir (surtout d’entendre) de grandes similitudes avec les artistes qui incarnaient les héros à l’époque (Garou, Patrick Fiori, Daniel Lavoie …). Dans sa nouvelle version, les jeux de lumière et les projections vidéos jouent un rôle très important et donnent de la vie au spectacle. Un côté cirque est également présent grâce aux acrobaties des artistes.

On passe un très bon moment et on prend plaisir à découvrir ou re-découvrir Notre-Dame de Paris, dans un spectacle remis au goût du jour et en phase avec l’actualité. A voir au Palais des Congrès jusqu’au 8 janvier 2017.

Manu Payet rode son spectacle : testé et approuvé !

Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir de voir Manu Payet sur la scène du Flow à Paris pour le rodage de son nouveau spectacle. Il faut dire que son premier spectacle que j’avais vu au Spendid était très drôle et que nous ne l’avons pas vu sur les plaches depuis un moment. Dommage d’ailleurs car je n’ai jamais vraiment compris son attachement pour les rôles de dépressif au cinéma.

Bref, j’étais impatiente et j’ai été récompensée. J’ai passé un très bon moment. Certes, on sent le rodage (bien qu’il ai commencé cette tournée il y a quelques mois déjà), mais ça promet. On a eu droit à presque 2h de spectacle. Manu aborde les thèmes de son déménagement dans le quartier le plus huppé de Paris, ses soirées entre pote versus la vie de couple. Tant de thèmes qui ont certes été vus et revus mais dont on ne se lasse pas et dans lesquels chacun peut se reconnaître. Le tout bien rythmé en musique. Personnellement, le tout m’a fait pensé à la belle époque de Gad Elmaleh et c’est plutôt bon signe.

Manu Payet continue sa tournée de rodage en 2017 en France, toutes les infos sont sur les sites de billetterie. Une belle idée de cadeau de Noël.

Catherine et Liliane sur scène pour une soirée exceptionnelle !

A l’occasion du Festival de l’Humour de Paris, le tandem le plus déjanté de l’Hexagone investit la scène de la Salle Pleyel pour présenter « Le plateau de Catherine et Liliane » !

Sous la perruque blonde de Catherine et la brune de Liliane se cachent deux talentueux comédiens : Alex Lutz et Bruno Sanchez. Découvert chaque soir dans une pastille humoristique du « Petit Journal » sur Canal +, le duo piquant entre dans la peau de deux secrétaires de rédaction et épluche avec un humour désopilant l’actualité.

Leurs dialogues railleurs et leur répartie irrésistible régalent les téléspectateurs depuis déjà plusieurs années sur le petit écran. Du sport aux peoples en passant par les politiques, les nouvelles tendances ou encore la culture, le couple déluré commente tous ces sujets du quotidien avec finesse et dérision!

Aujourd’hui, c’est en chair et en os que les deux complices quitteront leur bureau pour s’installer le temps d’une soirée exceptionnelle sur la scène de la Salle Pleyel. Grimés en quadragénaires, Alex et Bruno partageront à travers des parodies leurs souvenirs et exposeront sans filtre leur avis sur des vidéos tout au long de ce spectacle unique !

Informations

Paris se construit en Lego

lego
Cette année pour Paris Rendez-Vous, c’est une exposition autour de la célèbre brique LEGO®destinée aux petits, comme aux plus grands, qui investit l’espace et donne à voir des maquettes géantes de monuments parisiens, un film animé ainsi que des ateliers de construction pour enfants. Les ateliers «le Paris des enfants» laisseront apparaître, jours après jours, un nouveau Paris en perpétuelle évolution notamment à travers les inventions des petits «apprentis architectes».

LES ATELIERS « LE PARIS DES ENFANTS »

Les enfants entre 6 et 12 ans sont invités à venir imaginer et construire la ville la demain ! Les constructions individuelles des enfants seront mises en commun pour permettre de voir émerger, au fur et à mesure, une grande ville.

Les ateliers sont gratuits et se déroulent du 3 au 23 décembre 2016, les mercredis, samedi et dimanche, de 10h à 18h. Durée : 1h00

Attention, la réservation est obligatoire : POUR L’INSCRIPTION AUX ATELIERS CLIQUEZ ICI

Informations

Le musée d’Orsay vous invite à fêter ses 30 ans

Pour ses trente ans, le musée d’Orsay ouvre grand ses portes et vous invite à un week-end festif, convivial et entièrement gratuit, du vendredi 2 décembre à 19h au dimanche 4 décembre à 18h.

Tous les arts sont représentés, et notamment la danse, avec une création du chorégraphe José Montalvo qui marque l’ouverture du week-end le vendredi 2 décembre (de 19h à minuit). Ce spectacle-performance, qui puise son inspiration dans l’esprit du lieu et dans les collections d’Orsay, investit la grande nef des sculptures et les salles du musée avec près de trente interprètes, danseurs, chanteur et musiciens.

Un grand bal costumé Second Empire constitue, le samedi 3 décembre (19h30 -minuit) un autre temps fort de cet anniversaire, en lien avec la grande exposition Spectaculaire Second Empire actuellement présentée au musée. Il se déroule dans la salle de bals et le grand restaurant.

Lire la suite